Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Concours National de la Résistance et de la Déportation

Palmars du concours 2003-2004

Le Palmars national

Premire catgorie. Classes de tous les lyces. Devoirs individuels :

- Danae von Arx, lyce Pasteur, Besanon (Doubs) ;
- Yann Blouin, lyce A. Chevalier, Domfront (Orne) ;
- Ludovic Efkhanian, collge-lyce international Cvenol, Le Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) ;
- Typhaine Portal, lyce Jacques Cartier, Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Deuxime catgorie. Classes de tous les lyces. Travaux collectifs :

- Yannick Grand et lodie Bourdolle, lyce Paul Hroult, Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) ;
- Adrien Fournier, Charles Dupenne et Julien Weber, cole d'enseignement technique de l'Arme de l'Air, Saintes-Air (Charente) ;
- Quentin Bigaud et Florentin Normand, lyce militaire de Saint-Cyr (Yvelines) ;
- 28 lves du lyce agricole de Merdrignac (Ctes d'Armor).

Troisime catgorie. Classes de troisime. Devoirs individuels :

- Marc Vuillemey, collge Aristide Briand, Lons-le-Saunier(Jura);
- Gauthier Verbeke, collge P. Mends, Arques (Pas-de-Calais);
- Karim Maad, collge de la Source, Amneville (Moselle);
- Marilou-Lucie Roques, collge Alphonse Daudet, Draveil (Essonne).

Quatrime catgorie. Classes de troisime. Travaux collectifs :

- 27 lves du collge Jean Moulin, Pontault-Combault (Seine-et-Marne) ;
- Louis Bouchet, Emmanuel Bureau, Anne-Charlotte Delfosse et Robin Plantive, collge mile Zola, Royan (Charente-Maritime) ;
- Friel Jedidi, Lilia Mezghani, Meriem Gribaa, Abdou Harrazi et Anis Lili, lyce franais Pierre Mends-France, Tunis Mahrajne (Tunisie) ;
- tous les lves de troisime du lyce franais Franois Mitterrand, Brasilia (Brsil).

Remise des prix

Remise des prix le Mercredi 19 janvier 2005 midi.

Rception offerte par les associations de rsistants et de dports au Cercle militaire de Paris.

Les lycens et collgiens accompagns de leurs professeurs ont t accueillis au Cercle Militaire par de nombreux dirigeants d'associations d'anciens rsistants ou dports. On citera notamment : Mmes Lucie Aubrac, vice-prsidente d'honneur de la Fondation de la Rsistance, Jacqueline Fleury, prsidente de l'Association nationale des anciennes dportes et internes de la Rsistance (ADIR) ; MM Claude Barthe, prsident du Jury national du concours de la Rsistance et de la Dportation ;Philippe Boiry, prsident de l'association nationale des combattants volontaires de la Rsistance (ANCVR) ; Georges Catucoli, secrtaire gnral de la Fondation de la France libre ; Louis Cortot, compagnon de la Libration ; Robert Crange, secrtaire gnral de la FNDIRP ; Franois Perrot, prsident de l'Union nationale des associations de dports, interns et familles de disparus (UNADIF) ; Olivier de Sarnez, prsident de l'Association nationale des mdaills de la Rsistance franaise, Jacques Vico, prsident de l'UDCVR du Calvados. Aprs que M. Jean Rousseau, prsident de la Confdration nationale des combattants volontaires de la Rsistance (CNCVR), eut flicit les laurats pour la qualit de leurs travaux, " o apparaissent la connaissance ainsi acquise mais aussi un souffle personnel faisant esprer en leur gnration ", et remercier les professeurs pour leur investissement personnel dans ce concours, initi par la CNCVR, " outil essentiel de la Mmoire pour les jeunes ", lecture a t faite du palmars. En plus d'un certains nombre d'ouvrages et de cassettes vidos, dont certains ont t offert par le prfet Victor Convert, directeur gnral de la Fondation de la Rsistance, Raymond Aubrac a offert le prix spcial de la Fondation de la Rsistance quatre laurats. Ce prix spcial a t cre en 2001 par Lucie et Raymond Aubrac qui ont vers la Fondation de la Rsistance l'intgralit des dommages et intrts qu'ils avaient perus l'issue d'un procs. Chaque anne, grce aux revenus de cette somme, notre Fondation peut rcompenser plus particulirement quelques laurats nationaux.
Les lves et les professeurs se sont succds la tribune pour recevoir leur prix aux applaudissements de l'assistance, avant que tout le monde se retrouve autour d'un djeuner fraternel dans les somptueux salons du Cercle militaire.
La Fondation de la Rsistance tient remercier particulirement MM. Yves Leleux, Jean Mahieu-Villars et Albert Sernissi pour l'organisation de cette crmonie.

Mercredi 19 janvier 2005 aprs midi. Rception l'Assemble nationale.

17 heures, aprs la visite du bureau du gnral de Gaulle l'htel de Brienne, les laurats et leurs professeurs se sont retrouvs, l'htel de Lassay de l'Assemble nationale, pour assister la remise officielle des prix en prsence de M. Louis Debr, prsident de l'Assemble nationale, de M. Franois Fillon, ministre de l'ducation nationale, de l'Enseignement et de la Recherche, de M. Hamlaoui Mkachra, ministre dlgu aux Anciens combattants et de M. Pierre Messmer, ancien Premier ministre, prsident de la Fondation de la France libre. Claude Barthe, inspecteur gnral honoraire de l'ducation nationale et prsident du jury national a donn des indications trs utiles sur l'volution du concours.
Il a not une hausse sensible (2,65%) de la participation globale (45 243 candidats en 2004 contre 44 072 candidats en 2003).
Cependant, les carts de participation entre les diffrentes acadmies sont grands. Ainsi, C. Barthe prcise que " quelques grosses acadmies fournissent d'une anne sur l'autre de forts contingents, par exemple celles de Bordeaux, Grenoble, Lille, Montpellier, Nancy-Metz, Toulouse. D'autres, de taille importante, restent en dessous de leurs possibilits : Lyon, Crteil, Paris, Versailles notamment. " Il poursuit en indiquant " que le taux de participation au concours [semble] inversement proportionnel au taux d'urbanisation du territoire. Cette observation ne peut certainement pas tre l'unique explication du phnomne mais elle parat traduire nanmoins une implication moins grande des zones forte densit humaine dans l'entretien de la mmoire collective, comme si dans ces rgions l'acclration technologique, les transformations rapides des modes de vie, la complexit des structures sociales et peut-tre le renouvellement plus frquent des professeurs conduisaient effacer plus vite les traces du pass et rduire le got et la volont d'en perptuer la mmoire. ".

Le lendemain, les laurats ont enchan de nombreuses visites culturelles dans Paris et sa proche banlieue. Ils ont ainsi pu se recueillir au Mont-Valrien et la cascade du bois de Boulogne, parcourir les salles consacres la Seconde Guerre mondiale du Muse de l'Arme avant d'tre reu par le gnral de Boissieu, chancelier de l'Ordre de la Libration et de visiter le muse de cet ordre prestigieux

Frantz Malassis