Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page
 Dictionnaire historique de la Résistance en collaboration avec La Fondation de la Résistance

Le Dictionnaire historique de la Résistance

- Résistance intérieure et France Libre -

Dictionnaire de la Résistance

Sous la direction de François Marcot, avec la collaboration de Bruno Leroux et Christine Levisse-Touzé. Éditeur : Robert Laffont, collection Bouquins, avril 2006, 1248 pages, 32 Euros.

L'objectif du Dictionnaire

En un volume et sous un format pratique, voici un état des lieux de la recherche historique sur la Résistance française effectué par 114 historiens de 5 nationalités.
Sans prétendre aucunement résumer à lui seul l’abondante bibliographie disponible sur le sujet, il propose un tour d’horizon des acquis et des questionnements actuels sur les multiples aspects de la Résistance : acteurs, organisations, valeurs, formes d'action, mentalités, mémoire, relations avec les Français. Il cumule une vingtaine de longs articles synthétiques offrant une vision d’ensemble et près de mille entrées courtes et informatives, comme dans un dictionnaire classique.

Le rôle de la Fondation

Sollicitée dès l’origine par Daniel Rondeau, directeur de la collection Bouquins chez Robert Laffont, elle a largement contribué à l’ouvrage: par un soutien financier, logistique (les réunions du comité scientifique se sont tenues dans ces locaux), et intellectuel. Son Directeur historique a participé à l’équipe de pilotage. Le Comité historique et pédagogique de la Fondation, présidé par René Rémond et dont la plupart des membres ont contribué au Dictionnaire, a été étroitement associé pendant quatre ans à sa préparation.

Des outils pour découvrir le Dictionnaire

L’AVANT-PROPOS du conseil scientifique
L’AVIS AU LECTEUR donnant le mode d’emploi de l’ouvrage
L’AVERTISSEMENT AU LECTEUR à propos du choix des 235 biographies
Téléchargez LE PLAN DETAILLE DU DICTIONNAIRE (format PDF). Il comporte l’intitulé de tous les articles avec leur auteur, ainsi que la liste des documents et annexes.

Revue de presse

La Tribune, 28 avril 2006
« Voici un ouvrage de référence qui jusqu’alors faisait défaut »

Le Monde, 2 juin 2006
(…) « un copieux dictionnaire, composé par les meilleurs spécialistes d’un épisode que les chercheurs arrachent peu à peu à une imagerie simplificatrice et brouillée »(…) « Double mention spéciale à l’ingrat tour d’horizon des « Mouvements, réseaux, et structures », d’une impressionnante précision, et à l’ « Anthropologie de la vie résistante, qui ménage de belles surprises. »

Libération, 8 juin 2006
« Répondant à l’appel de François Marcot, le spécialistes les plus éminents de l’histoire de la Résistance se sont associés pour produire un dictionnaire proposant plus de mille entrées sur un objet qui, faute de synthèse, reste encore aujourd’hui aussi célébré que mal connu. »(…) «L’ouvrage embrasse et synthétise l’ensemble des connaissances qui, disponibles, restaient jusqu’alors disséminées »

L’Humanité, 26 août 2006
« Un dictionnaire de référence dans l’historiographie de la Résistance »(…) « Le livre est une grande étape dans l’historiographie de la Résistance, un aboutissement de l’effort soutenu jusqu’en 1980 par le Comité d’Histoire de la Deuxième Guerre mondiale et depuis par l’Institut d’Histoire du Temps Présent. »

Le Nouvel Observateur, 25 mai 2006
« Après la période qui voulait que toute la France fût à Londres puis celle qui ne vit que des vichystes entre 1940 et 1944, ce monument dressé à la Résistance par les meilleurs spécialistes rétablit un juste équilibre. »

L’Express, 13 juillet 2006
« Ce n’est plus tant l’histoire de Vichy qui suscite aujourd’hui la controverse que celle de la Résistance. C’est en ce domaine qu’on trouve le plus de différences dans les interprétations, le plus de querelles de mots – d’où l’intérêt du lexique de Pierre Laborie Les mots de 39-45 - et encore quelques querelles de chapelle. Le Dictionnaire historique de la Résistance, une œuvre imposante conduite avec intelligence par François Marcot et une centaine de rédacteurs, n’en est pas toujours exempt qui exclut des auteurs majeurs. L’ouvrage, qui recense lieux, dates et faits, synthétise une certaine historiographie française, avec ses qualités : définitions soignées, précisions factuelles, mais aussi ses défauts : une perspective hexagonale, une difficulté à tourner la page de l’histoire commémorative. »

Le Figaro Magazine, 15 avril 2006
« Restituer dans un seul ouvrage la Résistance française sous ses formes multiples et souvent contradictoires, le pari pouvait paraître hasardeux. Grâce aux contributions d’une centaine d’historiens dirigés par François Marcot (…) le voilà gagné. »(…) « Types et organisations de résistance, évaluations de leurs effectifs, formes d’action, zones géographiques, enjeux de mémoire, événements majeurs, place de la Résistance dans le monde : tout est passé au crible. »

La Voix du Nord, 4 mai 2006
« Trois séquences – acteurs et territoires, événements et actions, les résistants, leur temps et le nôtre -, des choix originaux et éclairants menés par une équipe d’historiens chevronnés. Indispensable pour comprendre « au-delà des images simplificatrices et brouillées ».

Le Parisien Dimanche, 25 juin 2006
« Une somme sur la Résistance »(…) « Tous les aspects politiques, militaires, géographiques, économiques et humains de la lutte pour la libération de la France y son traités et judicieusement présentés. » (…) « Tout donne à penser que ce dictionnaire historique peut éveiller l’intérêt des profanes sans heurter les initiés. »

L’Est républicain, 28 mai 2006
« Une somme de l’épopée fondatrice de la France d’après-guerre »(…) « Si l’ouvrage examine à la loupe les organisations, les enjeux et les légitimités de la France libre et de la Résistance, il interroge et restitue excellemment leurs relations avec la société. »(…) « Le dictionnaire fait, pour la première fois, la part belle et nouvelle à la dimension anthropologique et émotionnelle du vécu des résistants ».

Sud-Ouest, 8 mai 2006
« Un nouveau regard porté sur la Résistance » (…) « le souci de synthèse qui aime les rédacteurs s’affranchit d’un découpage territorial qui rebute d’ordinaire la lecture. Mais le fait local, lorsqu’il est signifiant, n’est jamais négligé. »(…) « Les conflits humains et les querelles ne sont pas passés sous silence, mais le dictionnaire ne leur accorde pas l’importance que leur réservent parfois les médias. »

Le Patriote Résistant, mai 2006 :
(…) « il faudra du temps pour prendre la mesure de cet ouvrage et en découvrir toutes les facettes. »(…) « diverse et plurielle, complexe et passionnante, l’histoire exceptionnelle de la Résistance est en tout cas bien servie par ce dictionnaire monument qui en restitue le souffle puissant et les enjeux tout en ne négligeant pas sa dimension humaine. »

Liens

• La Lettre de la Fondation de la Résistance, juin 2006 : présentation du Dictionnaire par François Marcot, directeur de l’ouvrage, le 6 avril 2006 .
• Site de la collection Bouquins chez Robert Laffont