Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Michel Hollard. Le Franais qui a sauv Londres


Florian Hollard
Paris, Edition du Cherche-Midi, 2005, 316 pages

Dans la dfaite relve le dfi " ce mot que l'on prte Churchill, Michel Hollard le crateur du rseau " Agir ", " l'homme qui, littralement a sauv Londres " suivant Sir Brian Horrocks, premier collaborateur du marchal Montgomery, releva sa manire le dfi qu'avait lanc l'occupant nazi aux dmocraties, c'est ce que montre son fils dans l'attachante biographie qu'il vient de lui consacr, aux Editions du Cherche-Midi. C'est le baptme d'un train Eurostar en avril 2004, du nom de Michel Hollard, qui rappellera que c'est un Franais rest dans l'ombre aprs la guerre qui participa avec son rseau sauver la capitale britannique des " bombes volantes V-1 " destines la raser. Ce valeureux combattant de la Grande Guerre, cousin du futur explorateur et humaniste Thodore Monod, fut " scandalis par la capitulation franaise du 21 juin 1940, le spectacle des troupes d'occupation qui dfilaient Paris lui fut insupportable " rapporte son fils. C'est donc tout naturellement qu'au printemps 1941, grce sa couverture de reprsentant, qu'il allait crer en solitaire un rseau de renseignements avec pour objectif d'identifier le plan de bataille des divisions allemandes en France et de le communiquer aux Anglais. Seul, sans moyen, mais avec une dtermination sans faille, en l'espace de trois ans, il effectua 49 voyages, pied ou vlo, vers la Suisse traversant ainsi 98 fois cette frontire troitement surveille, pour transmettre les informations l'attach militaire de l'ambassade britannique Berne. D'un immense courage, d'un charisme de tous les instants, il sut crer un rseau " rustique " par ses mthodes et son fonctionnement, mais efficace dont les renseignements " prcis et srieux s'taient vite imposs " aux autorits anglaises. C'est l'un des agents de son rseau " Agir " qui remarqua les tranges constructions qu'levaient dans la rgion d'Abbeville les Allemands et russit en escamoter les plans ; l'ensemble de ces documents permit aux spcialistes anglais, qui surveillaient dj ces travaux, d'en prciser la nature : il s'agissait bien de sites de lancement. Michel Hollard, aura quelque temps aprs la chance, grce des complicits, de s'introduire dans un hangar o tait stock " un trange engin volant ", d'en faire le relev, d'en noter les caractristiques et de les faire parvenir aux services anglais. Il mobilisa tous les agents du rseau pour suivre l'avancement des travaux allemands le long des ctes de la Manche face l'Angleterre avant que l'ennemi ne frappe Londres. Le 22 dcembre 1943 au cours de l'opration Crossbow les bombardiers de la Royal Air Force commencrent dtruire les catapultes ; la fin janvier 80 % des rampes de lancement taient hors d'usage. Mais le 5 fvrier 1944 prs de la gare du Nord, la trahison est au rendez-vous, Michel Hollard en compagnie de trois amis est arrt, affreusement tortur il en gardera des squelles toute sa vie. Dans la deuxime quinzaine de mai 1944, il est dport au camp de Neuengamme o sa conduite, dans cette enfer, relate son fils fut exemplaire, trouvant mme la force d'me " d'imprimer dans sa mmoire " d'mouvants pomes tandis que tous les dports "  recevait la schlague et le knout chaque jour ". En avril 1945 il est sauv grce une mission conduite par le prince Bernadotte qui le conduit avec quelques camarades en Sude pour une convalescence et de fabuleuses vacances " offertes par une gnreuse nation une cohorte de pestifrs ". Au sortie de la guerre, les anglais lui tmoigneront dfrence et admiration, en le dcorant en mme temps que le gnral Leclerc de la haute distinction que reprsente le Distinguished Service Order. La France fut semble-t-il son gard plus rserve, deux petites plaques commmoratives prs de la gare du Nord et de la gare de Lyon ! Solitaire et franc-tireur de la Rsistance, il n'avait pas fait partie de la cohorte des Franais libres, " son devoir familial l'empcha de suivre le gnral de Gaulle Londres ", crit son fils, de plus il n'avait pas appartenu aucun des grands mouvements franais de Rsistance. Un " Eurostar : Michel Hollard ", et le livre que vient de lui consacr son fils Florian s'essayent rparer cette injustice.

 

Jean Novosseloff

Fondation de la Rsistance . Droits rservs