Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

L'vad de la France Libre. Le rseau Bourgogne


Georges BROUSSINE
Paris, Edition Taillandier, 2001

La lettre d'un aspirant de 22 ans, informant sa hirarchie de sa " volont de continuer la lutte ", comme l'inconnu de juin 40 Charles de Gaulle. !!! Pour le moins original !!! Geste provocateur, et courageux, reflet de la personnalit de Georges Broussine, et c'est le commencement d'une belle aventure. Dix-neuf mois pour rejoindre " Patriotic School " en Angleterre. Dbut dans la Rsistance quand elle n'tait qu'un " dsordre de courage " - mouvement Combat -, parenthse " dominicaine avec un certain Bruckberger " auprs de qui il trouve refuge, arrestation par la police de Vichy, " sjour " au fort Saint-Nicolas Marseille puis enfin Gibraltar, aprs un passage dans les geles franquistes.

Londres, juillet 42, va pendant six mois fasciner Georges Broussine. Il y dcouvre les diffrents visages de cette capitale en guerre. D'abord la rencontre des " free french ", quelques milliers d'hommes et de femmes -la fois unis et dsunis- autour du gnral De Gaulle, et qui en final se retrouvent " pour la victoire de Bir-Hakeim et les exploits de l'arme des ombres ". Rencontre aussi avec ces londoniens stoques, d'une gentillesse amicale envers les franais, patients et unis autour d'un seul but : la victoire. Quelques mois " l'cole des agents secrets ", aprs avoir t recrut par le service vasion du B.C.R.A,. en vue d'tre envoy en mission en France.

Enfin le 19 fvrier 1943, aprs un atterrissage mouvement prs de Tours, le lieutenant Bourgogne -son nom de code -" rentre en action ". Il parcourt depuis Paris clandestinement la France, recrute " les piliers ", volontaires dtermins, dont quelques figures tonnantes, qui vont former " le rseau Bourgogne ", charg de convoyer vers l'Espagne les aviateurs allis abattus en France et quelques vads franais. Le voyage en train de ces hommes accompagns par les convoyeurs du " rseau Bourgogne ", n'tait pas sans risque, depuis le " Jardin des Plantes ", lieu de rendez-vous avant la Gare d'Austerlitz. Trains bonds et surveills, trajet plein d'embches, bien inconfortable et interminable jusqu' Pau ou Foix, ou bien encore jusqu' Perpignan. Et puis, venait, par tous les temps, le dur passage des Pyrnes avec ses sentiers rocailleux, avant d'atteindre Andorre puis l'Espagne.

En moyenne pour rejoindre l'Angleterre par Gibraltar, sept huit semaines. Quatre-vingt quinze pour cent des aviateurs allis sortis sains et saufs de leur avion abattu russiront rejoindre l'Angleterre, malgr la traque des occupants et de leurs sides, grce tous ces femmes et hommes de bonne volont formant " une immense chane de solidarit "., Et " Bourgogne " de brosser le tableau d'une France, ou " la rencontre entre un aviateur alli la porte d'une ferme concrtisait l'engagement du fermier envers les allis ". De faire le rcit mouvant de ce pilote canadien de la R.A.F. abattu prs de Montluon, ou malgr les ordres des Allemands, " une foule norme accompagna le corps jusqu'au cimetire " (4 5 000 personnes selon des R.G. de Vichy !!).

Georges Broussine va accomplir un norme travail en cherchant amliorer la scurit et aussi la diversification des " filires d'vasion ", bien sr, la chance et la malchance seront alternativement au rendez-vous, mais toujours son engagement : courageux et entier. Donnant plus qu'il ne recevait, suivant sa belle formule, il permettait" ses amis de faire quelques chose d'utile leur propre cause : celle de leur pays et de la libert. J'tais, pour tous ces gens merveilleux, le moyen de montrer dans quel camp ils se situaient ". Quel homme de dfi ce lieutenant Bourgogne quand il entreprend de faire raliser en juin 1944, " en vraie grandeur " le tournage, Paris, d'une promenade un dimanche matin de trois jeunes aviateurs amricains voluant parmi les passants et les nombreux militaires allemands qui faisaient du tourisme. depuis la place du Trocadro jusqu' Notre-Dame.

Et Georges Broussine d'affirmer, aprs la russite de ce film " o la squence sur le quai est magnifique ", sa conviction " selon laquelle la complicit active ou passive de la population tait acquise et aux Allis et la Rsistance et cela en dpit des risques.. ". Beau et passionnant rcit, racont avec dsinvolture, et humour. Non le " lieutenant Bourgogne " n'est pas une tte brle, 25 ans il crot " que le bonheur est dans la libert et la libert dans le courage ".

Georges Broussine est mort le 31 octobre 2001, l'ge de 83 ans. Aprs la guerre il avait entreprit une carrire journalistique. Il tait Prsident honoraire de l'Association de la presse diplomatique franaise.

 

Jean Novosseloff
Secrtaire Gnral-adjoint de lassociation " Mmoire et Espoirs de la Rsistance "

Fondation de la Rsistance
Tous droits rservs