Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Croquer la France en guerre. 1939-1945


Emmanuel THIBOT
Paris, Edition Armand Colin, 2014, 187 pages

 

 

En France, durant l'Occupation, la caricature devient une arme redoutable et un contre-pouvoir puissant que contrôle scrupuleusement la censure allemande. Ainsi, à la suite de la parution d'une caricature dans l'hebdomadaire  Ric et Rac du 1er août 1943, le dessinateur de presse Bernard Aldebert (1909-1974) est arrêté par les Allemands. Incarcéré  à la prison de  Montluc à Lyon, il est déporté fin  janvier 1944 à Buchenwald, puis à Mauthausen. Son dessin, bien innocent, présentait un personnage brun à petite moustache qui, à la fin d'un repas en ville  la main bloquée dans un récipient dit  à son entourage: «  J'ai mis la main dans le sucrier, je ne peux plus la sortir ». Les Allemands croient reconnaître une caricature d'Hitler dans ce personnage, ceci à une époque où l'armée allemande est embourbée sur plusieurs fronts.

À partir d'une documentation originale issue en grande partie de ses propres collections (presse officielle, cartes postales, affiches, journaux et tracts de la Résistance, tracts aéroportés, revues pour la jeunesse...), Emmanuel Thiébot rend compte de l'importance et de la grande diversité du dessin comme support de communication et  de propagande.

Classé suivant une approche thématique (le régime de Vichy et la politique de collaboration, la vie quotidienne, la Résistance et la France Libre, la Libération...), chaque document est analysé, décrypté et restitué dans son contexte historique. Des notices sur les dessinateurs et sur le support d'où est extrait le dessin (journal, brochure, tract...) complètent fort utilement l'analyse.

Frantz Malassis