Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Alain Savary : politique et honneur


Serge Hurtig (dir.)
Paris, Edition Presses de la FNSP, 2002

En exergue des Actes du colloque tenu la Sorbonne en juin 2000, consacr l'ancien ministre de l'Education nationale, Alain Savary, et publi sous la coordination de Serge Hurtig, figure ce court dialogue entre Romain Gary, Compagnon de la Libration, et un journaliste qui lui demande : " Il y a tout de mme des hommes politiques que tu estimes ? " Romain Gary : " Personnellement, oui. J'aime bien Savary et j'aurais vot pour lui titre personnel, . c'est un gars frapp d'honntet intellectuelle, ". Il faut lire ces quelques mots d'Alain Savary voquant ses engagements devant Jean Lacouture : " Lorsque l'on veut reconstruire ou construire, on ne peut rien entreprendre sans le concours de la classe ouvrire..Le socialisme comprend, entre autres choses, la dfense de la libert et la lutte contre l'oppression. "

Quand il meurt, en fvrier 1988, l'ensemble de la classe politique, dans ses messages de condolances, soulignera la " droiture et le sens du dialogue " de cet homme libre. Dfense de la libert, honntet, droiture, sens du dialogue, toutes ces valeurs seront prsentes le long de la vie d'Alain Savary. Dix-neuf crivains et universitaires, dont quelques-uns l'ont bien connu, retracent dans ce livre " politique et honneur " le parcours du Franais libre, du fonctionnaire de la Rpublique, de l'homme de parti, du conseiller de l'Union franaise, du dput face la dcolonisation et l'Europe et enfin du Ministre de l'Education nationale de Franois Mitterrand.

Le premier combat pour la libert, il le mne le 18 juin 40 en devanant l'appel du gnral de Gaulle et en refusant la dfaite, o il rejoint en Angleterre le cercle restreint des premiers Franais libres. Affect l'tat-major de l'amiral Muselier, chef des forces navales de la France libre, il participe l'organisation de l'opration qui va conduire au ralliement de Saint-Pierre-et-Miquelon dont il est nomm gouverneur jusqu'au printemps 1943. Premire exprience d'une pratique de rforme sociale et conomique l'chelle d'une petite communaut, qui le marquera de manire positive et profonde. En juillet 43, sur sa demande, il obtient de servir dans une unit combattante et commande un escadron de reconnaissance au sein du 1er bataillon de fusiliers marins. Campagne d'Italie, dbarquement en Provence, libration de Toulon, de Lyon, puis les Vosges, dans tous ces lieux de rudes combats et de victoires, Alain Savary sut gagner le respect de ses hommes " baroudeurs et boucaniers ", et quelques belles dcorations parmi lesquelles celle dont il sera le plus fier : l'Ordre de la Libration.

C'est au titre de Compagnon de l'Ordre de la Libration qu'il est appel siger l'Assemble consultative provisoire : premier contact avec le monde politique aussi. Nomm commissaire de la Rpublique, Angers le 1er avril 1945, il y remplace Michel Debr. Il rduira, pacifiquement, la poche de Saint-Nazaire et revendiquera avec fiert la fermeture, qu'il conduisit avec humanit, des camps d'internement qui furent parmi les premiers ferms en France.

Aprs un court passage au commissariat aux Affaires allemandes et autrichiennes, il fait le choix de servir l'Etat travers la Rpublique parlementaire. Tout d'abord comme membre de l'Assemble de l'Union franaise, puis comme lu et dput socialiste, il va se passionner, pour l'un des maux qui rongent la 4me Rpublique , la dcolonisation, s'investissant sur le dossier indochinois et plus encore sur celui du Maghreb. En Indochine il essayera, au cours de courageuses quipes, de nouer des contacts avec le Vietminh et Ho Chi Minh, peine perdue les tenants de la force ne manquent pas de le dcourager, que de chausses-trappes va t-il alors rencontrer mme au sein de son parti ! Nomm, en 1956, secrtaire d'Etat aux Affaires marocaines et tunisiennes, c'est un libral, refusant la politique de force et d'intimidation, le partisan d'une dcolonisation contrle qui entre dans le gouvernement que vient de former Guy Mollet. Il poursuit, avec courage et intelligence, la dynamique du changement impuls par Pierre Mends-France avec la Tunisie et assure la continuit de la politique d'Edgar Faure dans l'volution des rapports franco-marocains. Son action est brutalement interrompue avec l'interception, par les militaires franais, de l'avion transportant les leaders de la rbellion algrienne. N'acceptant pas cet acte, couvert par une partie des autorits franaises de l'poque, il dmissionne.

Tout au long de ce livre, d'autres faces de la personnalit d'Alain Savary sont voques : celle du rassembleur de la " gauche en miettes " Toulouse, en 1972, du Prsident de la rgion Midi-Pyrnes et acteur majeur de la vie locale. Bien sr aussi, l'homme du parti socialiste, socialiste " la marge " pour son biographe ? " socialiste modr, Alain Savary n'tait pas modrment socialiste ", ajoute t-il ; socialiste d'instinct ? assurment. Homme libre et pragmatique, soucieux de cohrence sociale, loin de tout sectarisme, il entretiendra toujours un rapport complexe avec son parti. Premier secrtaire du parti pendant 2 ans (69/71) il a su imposer une image neuve sa tte, et prit une part prpondrante son renouveau, mme si pour l'histoire, la rnovation du socialisme en France, c'est Franois Mitterrand ; il est vrai que les deux hommes ne s'apprcirent gure.

Fidle de Pierre Mauroy, il entre son gouvernement en 1981, comme ministre de l'Education nationale et se retrouve pris entre " les tenants de l'cole avec Dieu " et ceux " de l'cole sans Dieu " sur un dossier " embarrass de prjugs et de passions". En 1984, sans prvenir l'intress, le Prsident Mitterrand annonce lui mme la tlvision le retrait du " projet Savary".

Ce livre est bienvenu, quatorze ans aprs sa disparition, pour rappeler le parcours du discret Alain Savary, " une conscience de la gauche ", oubli peut-tre un peu vite aujourd'hui, qui fit partie de cette cohorte de rformistes marque par les idaux de la France libre et de la Rsistance qui engagea, participa et conduisit les rformes sociales, territoriales, et constitutionnelles indispensables l'volution de la 4me et la 5me Rpublique.

Jean Novosseloff

Fondation de la Rsistance
Tous droits rservs