Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page
Objectifs de la Fondation de la Rsistance

Objectifs de la Fondation

Créée officiellement en 1993, reconnue d’utilité publique et placée sous le haut patronage du Président de la République, la Fondation de la Résistance assume trois missions essentielles :

  • sauvegarder la mémoire de tous les actes individuels et collectifs, ayant marqué la résistance intérieure et extérieure contre l’occupant nazi entre 1940 et 1945, en encourageant notamment la recherche historique dans ce domaine, et lutter contre toutes les formes de négationnisme ;
  • transmettre aux jeunes générations et à la société civile les valeurs individuelles et collectives qui motivaient les acteurs de la Résistance sous toutes ses formes ;
  • pérenniser la mémoire des associations d’anciens résistants ne pouvant plus exister par elles-mêmes.

La Fondation de la Rsistance soutient laction dune association affilie, qui uvre ses cts : Les Amis de la Fondation de la Rsistance, Mmoire et Espoirs de la Rsistance (MER).

Dirigée par un conseil d’administration composé de 19 personnes réparties en 3 collèges (représentant les fondateurs, les pouvoirs publics et des personnalités diverses) elle comprend un comité historique, un comité financier et un comité d’animation et de suivi des associations conventionnées avec elle.

La sauvegarde de la mémoire

Laide la recherche historique

La Fondation organise ou soutient, à Paris ou en région, des colloques scientifiques, journées d’études ou séminaires avec les universitaires et autres chercheurs spécialistes de la Résistance.
Elle attribue chaque année le prix Philippe Viannay-Défense de la France, qui lui a été confié en 2006 par convention avec l’association Défense de la France. Ce prix récompense un ouvrage traitant de la Résistance au nazisme en France ou en Europe.

Les expositions itinérantes

La Fondation de la Résistance met à la disposition des communes, des musées, des établissements scolaires des expositions thématiques ou biographiques : « Les cheminots dans la Résistance » (50 panneaux), « Berty Albrecht résistante » (25 panneaux) et « Ensemble sauvegardons les archives de la Résistance et de la Déportation » (10 panneaux, voir ci-dessous).

La sauvegarde des archives de la Résistance et de la Déportation

La Fondation de la Résistance, la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, le ministère de la Culture (direction des Archives de France) et le ministère de la Défense (direction des Patrimoines, de la Mémoire, et des Archives) ont uni leurs efforts pour lancer en 2002 une campagne nationale de sauvegarde des archives privées de la Résistance et de la Déportation. Plusieurs moyens sont mis en œuvre pour sensibiliser les résistants, les déportés, leurs associations, leurs familles : la diffusion d’un Guide du détenteur d’archives de la Résistance et la Déportation (disponible sur simple demande), l’organisation de réunions de sensibilisation dans les départements en liaison avec l’ONACVG et les archives départementales et la circulation d’une exposition (12 panneaux).

Laction en direction des muses de la Rsistance et de la Dportation

En partenariat avec l’Institut National du Patrimoine, la Fondation de la Résistance a organisé de 2005 à 2010  des tables-rondes et des séminaires de formation, afin d’aider ces musées à protéger, valoriser et pérenniser leurs collections. Elle a édité un Annuaire professionnel des musées de la Résistance, de la Déportation et de la Deuxième Guerre Mondiale et assume une fonction d’expertise historique à l’égard de plusieurs musées en étant représentée à leur Conseil scientifique.

Le dictionnaire historique de la Rsistance

Grâce au concours de la Fondation de la Résistance, un ouvrage de référence de 1200 pages, Le dictionnaire historique de la Résistance, est désormais accessible au grand public. Publié chez Robert Laffont (collection « Bouquins ») en 2006, il propose plus 1000 articles écrits par 114 historiens et chercheurs.

Lopration CD-Roms dans les rgions

Le département AERI anime une campagne nationale pour l’édition de CD-Roms ou DVD-Roms sur la Résistance à l’échelle départementale ou régionale. Ils sont réalisés par des équipes d’historiens locaux travaillant en coopération avec d’anciens résistants.

Le Musée de la Résistance en ligne 1940-1945

Le département AERI assure la gestion et le développement du Musée de la Résistance en ligne (http://www.museedelaresistanceenligne.org). Site collaboratif, il rend accessible une collection virtuelle vaste et cohérente sur l’histoire de la Résistance, provenant d’une multitude de fonds d’archives publics et privés en France et à l’étranger et grâce à des partenariats conclus avec de nombreux services d’archives, musées, centres d’interprétation ou lieux de mémoire.

Recueil et publication de tmoignages

La Fondation et son association affiliée soutiennent la publication de témoignages, mémoires et journaux personnels sur tous les supports (livres, CD ou DVD).

La collection de DVD « Parcours de résistants », éditée par l’Association des Amis de la Fondation de la Résistance, Mémoire et Espoirs de la Résistance (MER) avec le soutien de l’Union des Blessés de la Face et de la Tête, se situe dans le cadre d’un programme d’enregistrement de témoignages de résistants et de déportés, à vocation patrimoniale et pédagogique.

La Fondation est par ailleurs membre du Conseil scientifique de l’association « Résistance Liberté Mémoire », qui dirige une collection de témoignages de résistants aux éditions du Félin.

Journée de commémoration

La Fondation organise à Paris une cérémonie sur le monument Jean Moulin pour commémorer l’anniversaire de la séance constitutive du Conseil National de la Résistance, le 27 mai 1943 à laquelle l’ANACR est associée, avant de raviver la Flamme sous l’Arc de Triomphe. Depuis 2013, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la journée nationale de la Résistance instituée par la République.

Bibliothque et service de documentation

La Fondation met à disposition de tous les publics, sur rendez-vous, une bibliothèque spécialisée de plus de 6000 volumes et un service de documentation. Par ailleurs, la Fondation de la Résistance a entrepris de réunir les bulletins des associations nationales et locales issues de la Résistance et de la Déportation. L’accès du catalogue depuis le site internet permet aux lecteurs de prendre connaissance des ressources documentaires de la bibliothèque et d’effectuer eux-mêmes à distance leur recherche avant de venir travailler dans ce centre de documentation.

Enseigner la Résistance et transmettre des valeurs

La promotion du Concours national de la Résistance et de la Déportation

Dans le cadre d’une convention avec le ministère de l’Éducation nationale et le ministère des Armées, la Fondation apporte son soutien au Concours National de la Résistance et de la Déportation, organisé chaque année dans les lycées et collèges :
  • Elle dirige la réalisation de la brochure pédagogique préparatoire au Concours lorsque le thème annuel porte sur la Résistance. Ce document est adressé gratuitement, en étroite liaison avec le jury national et les associations issues de la Résistance et de la Déportation, les fondations mémorielles en plusieurs exemplaires à 12 000 établissements du second degré de Métropole et d’Outre-Mer ainsi qu’aux lycées français à l’étranger.
  • Son site Internet propose aux élèves et aux enseignants une documentation pédagogique sur le thème annuel du concours et plus généralement sur la Résistance française.
  • Le Musée de la Résistance en ligne propose également de nombreuses ressources sur le thème annuel.
  • La Fondation de la Résistance offre de nombreux prix aux lauréats départementaux et nationaux du Concours. Elle organise et gère en liaison avec le jury national et les ministères concernés le séjour culturel à Paris des lauréats nationaux avant la cérémonie de remise des prix.

La formation des enseignants

Le professeur détaché , responsable des activités pédagogiques de la Fondation, organise des formations académiques pour les enseignants du secondaire, sous l’autorité et avec le soutien de l’Inspection générale de l’Education nationale et des Inspections pédagogiques régionales. Inscrites aux Plans académiques de formation, elles permettent aux enseignants de faire le point sur les avancées de la recherche, de découvrir les ressources et les outils pédagogiques.

Un ouvrage de référence, Enseigner la Résistance, co-dirigé par Laurent Douzou et Tristan Lecoq, conçu en partenariat avec la Fondation de la Résistance, est paru aux Editions Canopé en 2016. Il associe un livre imprimé et un espace pédagogique en ligne.

Le concours de la meilleure photographie d’un lieu de mémoire

Organisé depuis 1998 par les Fondations de la Résistance, pour la Mémoire de la Déportation et Charles de Gaulle, le concours de la meilleure photographie d’un lieu de Mémoire offre aux élèves la possibilité d’exprimer leur sensibilité aux aspects artistiques et architecturaux des lieux de Mémoire relatifs à la Résistance intérieure et extérieure, à l’internement et à la Déportation situés en France ou à l’étranger au travers de la technique photographique.

Rencontres et conférences de l’association des Amis de la Fondation de la Résistance, Mémoire et Espoirs de la Résistance (MER)

Chaque année, à Paris ou en région, MER organise de multiples rencontres destinées au grand public : colloques sur l’héritage de la Résistance, récitals de poésie et de chanson, conférences d’auteurs d’ouvrages récents.

Salon du livre Résistant

Cet événement organisé par MER permet le temps de dédicaces des échanges entre écrivains ou chercheurs travaillant sur la Résistance et un public passionné par cette période.

Valeurs de la Résistance, Valeurs daujourdhui

Menée par le Département AERI avec des dizaines de classes de l’enseignement primaire et secondaire, cette opération a permis à des jeunes, de débattre dans un premier temps des « valeurs de la Résistance » et des « valeurs d’aujourd’hui », puis de s’engager dans des projets collectifs concrets où ces valeurs d’aujourd’hui auxquelles ils tiennent  s’expriment.

Laccueil des associations danciens résistants.

Certaines associations voyant le nombre de leurs adhérents diminuer et avec eux leur possibilité d’action s’amenuiser décident d’entreprendre leur liquidation. Face à cette situation, le devoir de la Fondation de la Résistance est de recueillir la mémoire de ces associations, qui malheureusement, ne sont pas comme elle assurées de la pérennité.
Nombre d’entre elles prolongent ainsi leur mémoire au travers de la Fondation de la Résistance témoignant par la même de leur confiance dans cette institution qui aura le lourd privilège de veiller aux intérêts matériels et moraux de la Résistance française, lorsque les derniers témoins auront disparu.
L’article 8 des statuts de la Fondation de la Résistance stipule en effet que les associations, dont les intérêts moraux rejoignent ceux de la Fondation, peuvent participer à la vie de la Fondation. Ces associations rattachées à la Fondation par une convention, sans être pleinement intégrées, ni adhérentes, sont réunies au sein du Comité d’animation et de suivi.
Ce Comité permet aux associations membres de faire des propositions sur les orientations de la Fondation.
Cet élargissement numérique de la Fondation permet d’améliorer encore la connaissance de ce qui se passe sur le terrain et de mieux répondre aux aspirations de la majorité des résistants.