Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

collection Yves Perronnet
collection Yves Perronnet

"Les cheminots dans la Rsistance"


Lieu : exposition itinrante
Date : circule depuis novembre 2005

 

L'exposition a dj t prsente Paris (Mmorial Leclerc-Muse Jean Moulin), Mulhouse (Cit du Train), Bordeaux (Centre Jean Moulin), Saint-Pierre-des-Corps (bibliothque municipale), Chalons-en-Champagne (mairie), Tergniers (muse de la Rsistance et de la Dportation), Brive (centre Edmond Michelet).

CONTACT (pour connatre les conditions de prt de l'exposition):

Bruno Leroux, directeur historique de la Fondation

PRESENTATION

Cette exposition est le fruit d'une convention entre la Fondation de la Rsistance et la Socit Nationale des Chemins de Fer Franais, et d'une coopration avec l'Association pour l'Histoire des Chemins de Fer en France et le Mmorial Leclerc de Hauteclocque et de la Libration de Paris-Muse Jean Moulin (Ville de Paris). Elle est destine circuler dans toute la France aprs avoir t prsente Paris de novembre 2005 avril 2006.

CARACTERISTIQUES  DE L'EXPOSITION

Les cinquante panneaux  qui composent l'exposition s'organisent en sept points, suivant un itinraire chronologique et thmatique :

1) Le contexte : la SNCF dans la France en guerre ;

2) L'engagement cheminot dans la Rsistance : pourquoi ? au nom de quoi ? ;

3) Des formes d'action multiples ;

4) Les cheminots et la rsistance organise ;

5) Les cheminots dans la Libration ;

6) Les cheminots face la rpression ;

7) Les cheminots et la mmoire de la Rsistance.

Ces panneaux se composent dans la plupart des cas d'un texte historique gnral et de documents pourvus chacun d'un commentaire spcifique.

Ils peuvent tre complts par la projection de

  • deux courts mtrages (un documentaire de 1943 sur la journe d'une quipe de roulants, et des tmoignages de cheminots rsistants)
  • quatre diaporamas prsentant des collections de documents d'poque : affiches de la SNCF, ordres du jour de la SNCF relatifs la rsistance, photographies de la cit cheminote et des installations ferroviaires de Lens, photographies des Ateliers de Quatre-Mares Sotteville-ls-Rouen.

Le catalogue de l'exposition est constitu par un numro spcial de La Lettre de  la Fondation de la Rsistance, de 32 pages, o sont repris tous les textes historiques gnraux et une partie des documents prsents. 

La Fondation espre que cette exposition permettra au grand public et aux jeunes gnrations de mieux connatre la Rsistance, en dcouvrant le rle d'une communaut professionnelle qui a t sollicite pour peu prs toutes les formes d'action clandestine.

HISTORIQUE DE l'EXPOSITION

Aprs la dissolution de l'association Rsistance-Fer en 2000, la Fondation avait hrit de l'exposition ralise par celle-ci il y a plusieurs dcennies ainsi que de nombreux documents ayant concouru sa prparation. Il est aussitt apparu que l'importance de ce patrimoine justifiait de concevoir une nouvelle exposition, profitant des travaux les plus rcents des historiens et des nouveaux fonds documentaires qui permettent aujourd'hui d'illustrer l'histoire de l'engagement des cheminots dans la Rsistance, son contexte professionnel, social ainsi que ses enjeux mmoriels.

Initi par une rencontre entre les prsidents Jean Mattoli et Louis Gallois, le partenariat entre la Fondation et la SNCF a fait l'objet en janvier 2003 d'une convention. Elle prvoyait, entre autres initiatives, le soutien financier de la SNCF pour la prparation scientifique de l'exposition et le pilotage par elle de sa ralisation musographique. Grce cette aide, la Fondation a pu embaucher pendant quatorze mois une charge de mission : Ccile Hochard, docteur en histoire. Celle-ci a labor le plan et rdig les textes de l'exposition en commun avec Bruno Leroux, directeur historique de la Fondation, et effectu toutes les missions documentaires pendant que Frantz Malassis, responsable archives et documentation de la Fondation, prenait en charge le catalogue de l'exposition tout en menant des recherches iconographiques.

Chacune des tapes de leur travail ainsi que les options musographiques ont bnfici du concours et du contrle d'un comit scientifique compos d'universitaires spcialistes de la Rsistance (Laurent Douzou, Serge Wolikow) et des cheminots (Christian Chevandier, Georges Ribeill), ainsi que de l'aide des partenaires de l'exposition, notamment Marie-Nolle Polino, secrtaire scientifique de l'AHICF, et Christine Levisse-Touz, directrice du Mmorial Leclerc-Muse Jean Moulin de Paris.

Ces deux ans de prparation ont permis de runir des documents en grande partie indits, provenant notamment du Centre d'archives historiques de la SNCF (Le Mans), des Archives de France, de plusieurs muses de province (Ascq, Bondues, Besanon, Champigny-sur-Marne, Joigny, Lyon) et de nombreux particuliers qui ont gnreusement autoris la reproduction de documents ou photographies leur appartenant.

L'exposition a t inaugure Paris le 29 novembre 2005, au Mmorial  Leclerc-Muse Jean Moulin, par Louis Gallois, prsident de la SNCF, Pierre Sudreau, vice-prsident de la Fondation, et Mme Anne Hidalgo, adjointe au maire de Paris. Elle a ensuite t prsente la Cit du Train, Mulhouse, du 18 juin au 7 septembre 2006. La Fondation la met disposition des collectivits locales et des muses  qui souhaitent l'accueillir.

La Fondation a conu cette initiative comme un tat des lieux destin inciter tmoins et historiens aller encore plus loin. D'ores et dj, l'occasion de la prsentation Paris de l'exposition, l'AHICF a organis le 3 dcembre 2005 un colloque sur " les cheminots dans la Rsistance ", avec des contributions d'universitaires membres du comit scientifique de l'exposition mais aussi de jeunes chercheurs.

La Fondation souhaite que des initiatives analogues accompagnent la circulation de l'exposition dans les rgions. En particulier, dans l'esprit de la campagne pour la sauvegarde des archives prives de la Rsistance et de la Dportation mene depuis plusieurs annes, elle compte inciter les acteurs et les tmoins locaux de la Rsistance cheminote prserver les archives qu'ils possdent encore et qui permettront aux historiens du futur de rendre encore mieux justice leur action.