Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Concours de la meilleure photographie d'un lieu de Mémoire

Tous les palmarès

Le Concours de la meilleure photographie d'un lieu de Mémoire 2020-2021.

En 2021, treize photographies ont t adresses au jury du Concours de la meilleure photographie d'un lieu de mmoire qui a dcern trois prix l'occasion de cette vingt-troisime dition.

Le Concours de la meilleure photographie d'un lieu de mmoire a t cr en 1998 par la Fondation de la Rsistance dans le sillage du Concours national de la Rsistance et de la Dportation (CNRD) dont le thme d'alors proposait aux lves d'tudier des lieux de Mmoire (1). L'ide initiale tait de permettre aux candidats du CNRD de valoriser leurs productions photographiques ralises cette occasion. Depuis, ce concours, unique en son genre, offre aux lves la possibilit de photographier des lieux de mmoire, situs en France ou l'tranger, relatifs la Rsistance intrieure et extrieure, l'internement et la Dportation. Par la matrise de la photographie et la rdaction d'un texte explicatif, les candidats expriment leur sensibilit l'gard des aspects artistiques et architecturaux de ces plaques, stles et monuments. Son jury est compos d'iconographes, d'historiens, de conservateurs de muses et de reprsentants d'institutions et d'associations de mmoire et d'histoire.
En vingt-trois ans, ce concours, vritable formation l'ducation l'image, a permis prs de 800 collgiens, lycens et apprentis de montrer les liens tangibles qui unissent leur gnration cette mmoire de pierre , hritage lgu bien souvent par des rsistants et des dports. Conscient de l'intrt pdagogique et des leons civiques que peuvent en tirer les lves, le jury multiplie les actions pour promouvoir activement ce concours. La Direction des Patrimoines, de la Mmoire, et des Archives (DPMA-ministre des Armes) et de l'Association des Professeurs d'Histoire et de Gographie (APHG) ont largement diffus les informations invitant les enseignants du secondaire y participer.
Nanmoins, pour la deuxime anne conscutive, la priode de confinement que nous avons connue au printemps 2021 a rduit drastiquement la participation des candidats ce concours. Comme tous les voyages pdagogiques, ceux destination des lieux de mmoire de la Seconde Guerre mondiale ont t annuls durant cette priode. Or, c'est prcisment lors de ces sjours que la grande majorit des lves prennent les photographies qu'ils soumettent au jury. C'est la raison pour laquelle, pour la session 2020-2021, celui-ci n'a reu que treize travaux. Malgr tout, face l'implication des enseignants et des lves durant cette priode singulire, l'ensemble du jury a dcid d'organiser une runion distance pour examiner les travaux reus (2) et dsigner les laurats. Si cette anne aucune des photographies n'tait accompagne de pomes, comme ce fut le cas dans le pass, plusieurs lves ont t mus de ressentir une relative indiffrence des passants devant les plaques, stles et monument qu'ils dcouvraient.

Frantz Malassis

Chef du dpartement documentation et publications la Fondation de la Rsistance

(1) Le thme du CNRD 1998-1999 tait: Des plaques, des stles, des monuments voquent le souvenir des actions de rsistance et la mmoire des victimes des perscutions et des rpressions de la priode 1940 1945. Recherchez et commentez l'histoire de ces femmes, de ces hommes, de ces enfants .
(2) Le jury a examin treize photographies provenant de treize candidats issus de deux tablissements scolaires (un lyce gnral et un collge). On comptait parmi eux douze collgiens et un lycen.


Photo Jeanne Bluzat

Le premier prix du Concours de la meilleure photographie d'un lieu de mmoire a t dcern Jeanne BLUZAT, lve de troisime au collge Pierre de Ronsard Saint-Maur-de Fosss (Val-de-Marne) pour sa composition prise du monument du Mmorial national du camp de Drancy, Oeuvre ralise en 1976 par l'ancien dport Shelomo Selinger.

Cette candidate a accompagn sa cration d'explications historiques et de rflexions que lui inspira ce lieu.

Sa situation, au coeur des habitations de la cit de la Muette m'a surprise. Cet ancien camp d'internement et de transit a t le lieu principal de dportation des Juifs en France. Des fleurs se trouvent au pied du monument car j'ai pris cette photographie aprs les commmorations du 8 mai 1945. J'ai opt pour une vue oblique pour mettre en valeur tous les lments, faire ressortir le contraste des couleurs et donner un aspect plus original mon clich. Trois blocs de granit rose de trois mtres de haut sont poss sur une butte pave. Sur le bloc central, dix personnages sculpts renvoient l'horreur de la dportation. De face, je distingue les visages d'un couple et des ttes renverses dans des flammes qui illustrent la mort et l'holocauste. Au dos, j'aperois la reprsentation touchante d'une femme tenant un enfant dans ses bras en souvenir des 1 500 000 enfants juifs arrachs leur mre. Sur les deux blocs latraux, symbolisant les portes de la mort, je lis l'inscription : "Ce monument tmoigne des martyrs juifs de France victimes de la barbarie nazie. Passant, recueille-toi et n'oublie pas" qui rend hommage aux victimes. En arrire-plan, un wagon (...) voque les convois de dports vers le camp d'Auschwitz. Il est reli la sculpture par des rails que l'on ne voit pas sur la photographie. J'ai du mal imaginer comment une centaine de personnes pouvaient s'y entasser avant d'tre transfres vers les chambres gaz. Cette reconstitution m'meut et me fait froid dans le dos. Derrire la sculpture, la prsence du btiment blanc de la cit de la Muette, est tonnante car il contraste avec le granit rose de la sculpture. Rquisitionn en 1940 par les nazis, cet endroit tmoigne de la barbarie humaine. Aujourd'hui, monument historique, c'est la fois un lieu de mmoire et un lieu de vie.


Photo Albane Laffeach

Le deuxime prix est revenu Albane LAFFEACH, lve de terminale au lyce Pierre Corneille Rouen (Seine Maritime) pour son clich intitul Un silence tonitruant pris au lieu-dit La maison hante Bonsecours (Seine Maritime).

Voici un extrait de ses rflexions en ce lieux:

Derrire un muret le long de la route emprunte quotidiennement par des centaines d'usagers, se trouve un de ces nombreux endroits que l'historien Pierre Nora a dfini comme tant des "lieux de mmoire", des "restes", des fragments d'Histoire. Au pied du drapeau franais que nous apercevons depuis notre vhicule lorsque nous descendons la côte de Bonsecours, se trouve une plaque mme le sol, seul lment nous permettant de comprendre la symbolique de cet endroit dissimul dans la fort. Elle nous indique ainsi qu'entre 1940 et 1941 "des Franais tombrent sous les balles nazies, victimes de leur amour pour la patrie", et agit donc comme une interface entre pass et prsent, entre les victimes et les passeurs de mmoire que nous sommes aujourd'hui. Parmi les fusills, un homme, que l'Histoire a retenu comme le premier martyr de la rsistance intrieure franaise : tienne Achavanne, mort le 4 juillet 1940. Par cette composition, j'ai tent d'allier l'atmosphre obscure qui enveloppe la colline lorsque nous nous recueillons, adosse la douleur de la mort, avec la force du sentiment patriotique qui animait ses combattants de la libert. L'atmosphre contraste qui rgne dans ce havre de paix, qui jouxte pourtant une route bruyante, ne pouvait tre dcrite autrement que par ce titre oxymorique. J'ai donc choisi de prsenter cet endroit mconnu de la majorit des Rouennais - alors mme que beaucoup vivent deux pas de ce haut lieu mmoriel - afin de lui donner de la visibilit et pour que le nom d'tienne Achavanne ne se rduise pas un simple nom de rue, pour ainsi mettre en oeuvre la formule de Paul luard : "Si l'cho de leurs voix faiblit, nous prirons".


Photo Doua Bousseboua

Le troisime prix a t attribu Doua BOUSSEBOUA, lve de troisime au collge Pierre de Ronsard Saint-Maur-de Fosss (Val-de-Marne) pour son photomontage ralis partir du monument aux morts de Fenain (Nord).

Un commentaire prsentant sa dmarche cratrice tait joint:

Ce monument aux morts se situe Fenain, dans le dpartement du Nord. J'ai utilis une application pour faire un montage en mettant une photographie de soldats pendant la guerre et donner un effet avec les couleurs. Ce monument est un hommage aux victimes militaires, dports, fusills et civils. Il a t construit en 1947 par Dirson de Somain et les sculptures ralises par J. Remy. Il a t financ grce la gnrosit des habitants et du conseil municipal. Le maire a annonc : "pour perptuer la mmoire de toutes les victimes de la guerre de 1939-1945, nous leur avons fait riger un monument. Nous devons remercier ici la population toute entire de la gnrosit dont elle a fait preuve lors des souscriptions. Les sommes recueillies se montent 150 000 francs. La commune y a particip pour une part gale. Nous avons pens aussi leurs ans de la guerre 14-18." Ce monument m'a beaucoup touche car il est ddi aux morts de la Seconde Guerre mondiale mais il y a aussi une part de l'hommage pour les morts de la Premire Guerre mondiale.