Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Disparition de Ren Pernot (1928-2022)

Actualit Actualit, Mar 13 septembre 2022

Né le 22 janvier 1928, René Pernot est arrêté à Cormatin (Saône-et-Loire) le 16 novembre 1943 à la place de son père résistant. Écroué à la prison de Montluc de Lyon, il est interné au camp de Compiègne-Royallieu en janvier 1944. Le 22 janvier 1944, il est déporté en Allemagne  avec 2 004 autres internés à bord de wagons à bestiaux. Deux jours plus tard, il arrive au camp de concentration de Buchenwald où il devient le matricule 43 415. Début avril 1945, il est évacué en train vers le camp de Dachau où seuls 816 déportés sur les 5 082 de départ arrivent vivants. Il y est libéré le 29 avril 1945 par l'armée américaine

Très investi dans les associations mémorielles et patriotiques issues de la Résistance et de la Déportation, René Pernot était le président d'honneur de l'Union départementale des Combattants Volontaires de la Résistance de Saône-et-Loire affiliée à la Fondation de la Résistance.

Il était très attaché au Concours national de la Résistance et de la Déportation, initié par la Confédération nationale des Combattants Volontaires de la Résistance dès 1955. Ce concours lui a permis, de nombreuses rencontres et échanges avec la jeunesse. Des milliers de jeunes collégiens et lycéens ont pu écouter son témoignage poignant lors de ces rencontres intergénérationnelles. On lui doit aussi la création du Comité d'organisation du Concours de la Résistance et de la Déportation en Saône-et-Loire dans lequel il était très impliqué. Il participait ainsi à la correction des travaux, d'élèves et organisait les cérémonies de récompenses et les voyages destinés des lauréats pendant de nombreuses années. Fidèle à ses camarades résistants et déportés, il était toujours présent aux Journées annuelles de la Fondation de la Résistance organisées en région dans des hauts lieux de la Résistance.

Commandeur de la Légion d'honneur, titulaire de la médaille de la Résistance française (Journal officiel du 17 mai 1946), chevalier de l'ordre des Palmes académiques, René Pernot est décédé à Cormatin le 7 septembre 2022.