Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Concours de la meilleure photographie d'un lieu de Mémoire

Tous les palmarès

Palmarès 2009-2010 - Photographies et commentaires

En 2010, 84 photographies ont t adresses au jury du Concours de la meilleure photographie d'un lieu de Mmoire qui au terme dun examen attentif a dcern trois prix et une mention loccasion de cette douzime dition.

En 1998, le Concours de la meilleure photographie dun lieu de Mmoire est n du constat que de nombreux candidats du Concours national de la Rsistance et de la Dportation taient amens prendre des photographies de lieux de Mmoire lors de visites prparatoires sans quelles soient systmatiquement valorises dans ce cadre.
Lide de ce concours tait donc doffrir aux lves la possibilit dexprimer leur sensibilit aux aspects artistiques et architecturaux des lieux de Mmoire relatifs la Rsistance intrieure et extrieure, linternement et la Dportation situs en France ou ltranger au travers de la technique photographique.

Depuis lors, les Fondations de la Rsistance, pour la Mmoire de la Dportation et Charles de Gaulle organisent chaque anne, aprs les rsultats du Concours national de la Rsistance et de la Dportation, le concours de la meilleure photographie dun lieu de Mmoire.

Runi le jeudi 25 novembre dernier au 30, boulevard des Invalides (Paris VIIe), le jury prsid, pour cette douzime dition, par Franois Archambault, secrtaire gnral de la Fondation de la Rsistance et prsident de Mmoire et Espoirs de la Rsistance, avait choisir entre 84 photographies prsentes par 63 candidats (1).

Au terme dun examen minutieux des ralisations et de nombreux changes entre les membres du jury (2), Franois Archambault a proclam le palmars du concours 2009-2010, tout en soulignant que la qualit artistique des uvres reues ne peut quinciter promouvoir plus largement ce concours. ce titre, il faut rappeler le soutien prcieux apport par lAssociation des professeurs dHistoire Gographie (APHG) et plus particulirement celle de son secrtaire gnral adjoint Hubert Tison qui par le biais de la revue Historiens et Gographes, dont il est le rdacteur en chef, a diffus auprs des enseignants du secondaire les informations concernant ce concours.

(1) Ce concours a concern 52 collgiens et 11 lycens (39 filles et 24 garons) de 17 tablissements scolaires (5 lyces, 2 lyces professionnels et 10 collges).
Les 15 dpartements dorigine des travaux, dont on a fait figurer entre parenthses le nombre de candidats pour chacun dentre eux sont : Les Bouches-du-Rhne (4), le Doubs (3), lEure (5), la Loire (2), la Loire-Atlantique (9), la Marne (3), le Morbihan (4), la Moselle (3), le Nord (1), le Haut-Rhin (1), la Sane-et-Loire (3), la Haute-Savoie (1), Paris (2), le Var (20), la Seine-Saint-Denis (2).

(2) Les membres de ce jury sont : Aleth Briat, de lAssociation des professeurs dHistoire Gographie (APHG) ; Christine Levisse-Touz, directeur du Mmorial du Marchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libration de Paris - Muse Jean Moulin ; Franois Archambault, prsident de MER, secrtaire gnral de la Fondation de la Rsistance ; Marc Fineltin, administrateur de MER en charge de memoresist.org ; Yves Lescure, directeur gnral de la Fondation pour la Mmoire de la Dportation ; Frantz Malassis, responsable archives et documentation la Fondation de la Rsistance ; Jacques Moalic, rsistant-dport ; Jacques Ostier, conseiller en illustration; Alain Plantey, ambassadeur, membre de lInstitut de France, membre du conseil dadministration de la Fondation Charles de Gaulle, Dany Ttot, de lAssociation des Amis de la Fondation pour la Mmoire de la Dportation ; Vladimir Trouplin, conservateur du muse de lOrdre de la Libration et le laurat du concours prcdent.

Les lieux de mmoire photographis en 2009-2010

Sur lensemble des 84 photographies prsentes cette anne, 69 (soit 82%) ont t prises dans 9 dpartements franais et 15 ltranger..

En France :

  • Bouches-du Rhne : Marseille (4).
  • Calvados : le cimetire allemand de La Cambe (8) ; le cimetire amricain de Colleville-sur-Mer (13) ; la croix de Lorraine Courseulles-sur-Mer (6) ; Gold Beach (1) ; Juno Beach (1) ; la pointe du Hoc (3).
  • Manche : Sainte-Mre-glise (2).
  • Marne : le monument aux morts dHermonville (2) ; le cimetire militaire de Loivre (2).
  • Meuse : la ncropole nationale de Douaumont (1).
  • Morbihan : monument en hommage aux rsistants Plourhan (1).
  • Bas-Rhin : le camp de concentration de Natzweiler-Struthof (23).
  • Paris : le mmorial de la Shoah (1).
  • Hauts-de-Seine : le Mmorial de la France combattante au Mont-Valrien (1).

À l'étranger :

  • Allemagne : les camps de concentration de Buchenwald (1), de Dachau (2), de Dora (1), de Ravensbrck (2).
  • Montngro  : deux monuments Bar (1) et Kotor (1).
  • Pologne : le camp dAuschwitz II-Birkenau (7).

Les chiffres entre parenthèses correspondent au nombre de photographies pour le lieu concerné.

Le premier prix a été décerné à Elodie ESTVE, lve de premire au lyce Georges Clemenceau Villemomble (Seine Saint Denis) pour sa photographie prise devant le four crmatoire du camp de concentration de Dora (Allemagne).

Le clich a t pris en noir et blanc pour, prcise la candidate, rejoindre lide du monument aux morts. On voit dabord limage de ces hommes, qui vont finir par sen aller par la chemine du crmatorium, cela contraste avec la vie reprsente par la flore abondante environnante.

Cette lve avait accompagn cette cration dun texte traduisant son motion.
Jai d affronter leurs regards. Leurs yeux de pierre, vagabonds.
Figs dans lre du temps ils resteront l, et affronteront les regards dautres, la tte haute.
Et nous, humbles contemporains, nous devrons faire face.
Fiers deux, ces hros, morts pour que nous puissions vivre libres aujourdhui.
Ils ne mesuraient pas ce quils reprsentaient. Nous ne ralisons pas la chance que nous avons.
Chaque tre est unique. Le monde doit assumer ses actes.
Il nous faut vivre afin de prouver par notre existence la preuve absurde et abominablement optimiste de notre vie, de celle que nous transmettrons, pour la mmoire de ceux qui ne sont plus .

 

Le deuxième prix est revenu à Marie LECERF, lve de terminale littraire au lyce Arthur Rimbaud Sin-le-Noble (Nord) pour son clich pris Auschwitz-Birkenau lors dun voyage Cracovie, loccasion du projet de jumelage Lambres-lez-Douai Stary Sacz .

Une rflexion expliquant sa dmarche crative tait jointe :
Aujourdhui nous sommes en 2010 et il y a 6 857 565 906 personnes sur Terre.
Il y a soixante-cinq ans, la Terre pleurait cinquante-six millions de ses enfants. Nous tions 2,5 milliards vivre sur Terre.
Aujourdhui, le peuple juif se souvient.
Cette photographie met un lien entre lenfer des camps nazis et le lieu symbolique de lHolocauste.
Ces rails, ce portail du camp dextermination dAuschwitz-Birkenau (II), laisss en noir et blanc, mettent en valeur la plaie encore ouverte.
Ces quelques noms ne sont que des grains de sable dans le dsert de limpensable.
La bougie, allgorie de lespoir laisse en couleurs, reprsente le temps prsent : celui de la mmoire et du pardon.
Alors que M. Noureddine Aba confiera :
Je hais tous les trains depuis Auschwitz. Je hais les paysages que leurs clairs emportent avec, sans doute, toujours quelques poignes de cendres.
Maintenant, il faut parler, se souvenir, au nom de ceux qui ont pri.

 

Le troisième prix a été attribué à Cindy DEMANGE, lve de troisime au collge Arthur Rimbaud Donges (Loire-Atlantique) pour sa photographie prise au camp du Struthof en Alsace.

Un commentaire expliquant son travail tait joint :
Jai pris la potence en photo car elle reprsente pour moi beaucoup de tristesse et de souffrance, sur laquelle un certain nombre de personnes ont souffert et sont mortes. Jai dcid de prendre cette photo en noir et blanc pour faire ressortir un peu plus la tristesse, de plus grce au contraste nous nous projetons plus vers la priode o des choses inimaginables se passaient.

Le 18 juin 1940, le gnral de Gaulle appelle les franais la rsistance, par la suite les opposants politiques du nazisme se sont soulevs, cependant ils ont t arrt par les SS pour payer les consquences de leurs actes. Arriv au camp du Struthof leur enfer commena : maltraitance, dshumanisation, mauvaises conditions de vie. Les rsistants qui dsobissaient aux ordres taient emmens prs de la potence o tout le camp y tait rassembl. Celui-ci tait forc de regarder le pendu agoniser pendant plusieurs dizaines de minutes.

 

Une mention spéciale du jury a été décernée à Hugo QUINTANILLA, lve de troisime lExternat Saint-Joseph La Cordeille Olliouls (Var) pour sa photographie intitule Croix de Lorraine .

Voici son texte daccompagnement :

Cette croix de Lorraine se situe sur la plage du dbarquement en Normandie de Juno Beach, sur la commune de Courseulles sur Mer.
Elle est le symbole de la rsistance intrieure en France et souligne la reconnaissance aux allis lors de la plus grande opration militaire jamais entreprise. Juno Beach est lune des 5 plages du dbarquement. Celle-ci fut libre rapidement par les Canadiens qui en profitrent pour perforer en 48 heures les lignes allemandes. Ces dernires, diriges par Wilhem Richter, comptaient 7 771 hommes et devaient affronter les 15 000 soldats du commandant Rodney Keller. Les allis y accostrent en dernier, 07 heures 45. La premire heure, les Canadiens comptent 50 % de perte, comme Omaha, cause du pilonnage naval et arien peu efficace. Le soir, ils firent jonction avec les britanniques de Sword Beach.
Lors de la prise de cette photo, des nuages obscurcissaient le ciel. Une perce de soleil me permit de prendre la croix de faon la mettre bien en valeur. Lorsquon lobserve, cela peut se traduire par une pense trs profonde en lhonneur aux milliers de morts pour la France.
Les nuages sombres voquent loccupation impitoyable et acharne des nazis dans toute la France. Et cette lumire si particulire derrire la croix indique lespoir de la victoire annonciatrice de la libration.