Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Disparition de Ren Joffrs

Actualit Actualit, Mar 9 novembre 2021

Après avoir été passeur d'un réseau d'évasion, en 1943, René Joffrès rejoint les Forces Françaises libres après avoir été interné à la prison de Lérida. À Damas, ce jeune ingénieur des arts et métiers incorpore les Forces aériennes françaises libres comme pilote. Il est alors mis à la disposition de l'État-major du général de Gaulle à Alger. Après sa vie professionnelle, René Joffrès fidèle à ses camarades, s'investit dans les associations issues des combats de la Résistance.

En 2005, René Joffrès a joué un rôle actif dans l'intégration de la Confédération nationale des Combattants volontaires de la Résistance (CNCVR) à la Fondation de la Résistance. Comme d'autres associations voyant le nombre de leurs adhérents diminuer et avec eux leur possibilité d'action s'amenuiser, la CNCVR avait décidé d'entreprendre sa liquidation tout en prolongeant sa mémoire au travers de la Fondation de la Résistance.

Vice-président de la Fondation de la Résistance, René Joffrès était également le président de son Comité d'animation et de suivi. Ce Comité permettait aux associations membres de faire des propositions sur les orientations de la Fondation. Cet élargissement numérique de la Fondation a permis d'améliorer la connaissance de ce qui se passait sur le terrain et de mieux répondre aux aspirations de la majorité des résistants.

La Fondation de la Résistance s'associe à la peine de la famille de René Joffrès et lui présente ses plus sincères condoléances.