Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Soutanes vertes et noires soutanes


Jack Vivier
Edition de La Morelle, 2009

Sous ce titre étrange, le Docteur Jack Vivier publie son dernier livre sur la Résistance, la Déportation et la Touraine. Déjà il avait écrit un petit livre sur les prêtres dans la Résistance tourangelle, hélas épuisé, dans une série à propos d’autres professions marquées par des héros méconnus : les instituteurs, les gendarmes et bien sûr les médecins, profession qu’il a exercée pendant 40 ans. Cette fois-ci l’écrivain tourangeau, ancien évadé en Espagne, évoque des figures illustres en Touraine pour leur héroïsme discret. Pardonnez moi de dire que j’en ai connu beaucoup dans mon enfance ou adolescence, comme les Résistants-déportés, le R.P. Bernard de La Perraudière, s.j., les Chanoines Paul Labaume ou Noël Carlotti. D’autres ecclésiastiques ont échappé à la déportation et à la torture de justesse, comme l’Abbé Simonin ou le R.P. de Solages, s.j. Tous ces hommes à la fois d’Eglise et de terrain avaient été inspirés dès 1936 par l’Encyclique trop occultée de Pie XI, « Mit brennender Sorge », qui dénonçait le nazisme dès 1936. Le Père Chaillet n’était pas tourangeau (nul n’est parfait !), mais a créé « Témoignage Chrétien » et le COSOR, qui existent encore ! L’auteur de ce livre passionnant et œcuménique est imprégné d’Histoire : son père Robert, agrégé d’Histoire, fut préfet après la Libération de l’Indre et Loire. Son fils Thierry enseigne cette discipline à Amboise et son petit-fils a été lauréat du CNRD…Histoire, quand tu nous tiens ! La famille Vivier colle à cette science appliquée à la Touraine et à la Résistance depuis 4 générations. Qui dit mieux… ?

François Archambault