Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page
Accès aux rubriques :

Francis-Louis CLOSON


(charg de mission de la France libre en mtropole, puis commissaire de la Rpublique Lille)
Francis-Louis Closon, commissaire de la Rpublique dans le Nord en septembre 1944
(Photographie extraite de  Francis-Louis Closon, Commissaire de la Rpublique du gnral de Gaulle. Lille, septembre 1944 - mars 1946, Julliard, 1980)
Francis-Louis Closon, commissaire de la Rpublique dans le Nord en septembre 1944
(Photographie extraite de Francis-Louis Closon, Commissaire de la Rpublique du gnral de Gaulle. Lille, septembre 1944 - mars 1946, Julliard, 1980)


Compagnon de la Libration, Francis-Louis Closon a t l'un des artisans de l'unification de la Rsistance, du rapprochement entre la Rsistance intrieure et la Rsistance extrieure, et de la prparation de la Libration en France.

N Marseille le 18 juin 1910, juriste de formation, Francis-Louis Closon s'engage dans sa jeunesse dans des mouvements de tendance dmocrate chrtienne qui lui font connatre, ds les annes 1930, la nature de l'idologie nazie. Un voyage en Allemagne au cours de l't 1936 et la lecture de la presse chrtienne (Sept puis Temps prsent), lui forgent une culture politique marque par un antifascisme chrtien.

En 1938, Francis-Louis Closon quitte la France pour effectuer un stage aux Etats-Unis ; c'est l qu'il apprend la dfaite de son pays, en 1940. Il dcide alors, en juin et juillet de l'anne suivante, de rejoindre le gnral de Gaulle et la France libre Londres, o il est affect au service des Finances. Francis-Louis Closon y frquente une autre personnalit de tendance dmocrate chrtienne, Maurice Schumann, dont il devient l'ami et avec lequel il participe la rdaction du mensuel franais libre " Volontaire pour la cit chrtienne ".

Nomm par la suite directeur l'Intrieur, Francis-Louis Closon assiste aux conflits entre les divers organismes de la France libre, plus particulirement entre le BCRA (Bureau Central de Renseignement et d'Action) dirig par le colonel Passy, et l'Intrieur pour lequel il travaille. Le travail de bureau l'ennuie ; impatient de partir en France et d'agir, il obtient d'Andr Philip, commissaire l'Intrieur, une premire mission en France, en fvrier 1943. Charg de mission temporaire en zone Sud, il doit prendre contact avec le Comit gnral d'Etudes (CGE), trs contest par les mouvements de la zone Sud, et dont le rle est d'tudier et d'laborer les grands dossiers de la Libration (puration, reconstruction conomique, rforme de l'Etat, etc.).

Arriv en France, Francis-Louis Closon rencontre Lyon celui dont il ne connat encore que le surnom (Max ou Rex) et pas la vritable identit, Jean Moulin, dlgu gnral en France. Il dcouvre les difficults de sa mission d'unification de la Rsistance. " Je commenais percevoir, crit-il dans son beau livre Le temps des passions, ce que devait tre la tche de Moulin, l'envoy du gnral de Gaulle, pris entre les services secrets et les mouvements, discut par les deux, plaidant Londres la cause de la Rsistance, en France celle de la France combattante et de ses bureaux installs en pays tranger. " (p. 54).

La ralit de la clandestinit, pleinement vcue travers ses dangers et les amitis solides noues, lui apparat plus complexe que celle qu'il imaginait Londres. Closon se rend compte de la situation particulire de la zone Sud et des relations souvent tendues entre les mouvements de cette zone (Combat, Franc-Tireur et Libration-Sud), la France libre et son chef de Gaulle. La mfiance est grande et l'unification difficile. Issu de la Rsistance extrieure, Closon dcouvre dans la France occupe une Rsistance anime d'intenses dbats politiques, un monde clandestin qui revendique son autonomie de dcision par rapport aux Franais libres. Les priorits, les attentes et les proccupations sont autres ; ce sont alors, en 1943, deux " France " qui se ctoient. Au cours de cette premire mission, Francis-Louis Closon est amen rencontrer les chefs des grands mouvements de la zone Sud (Henri Frenay pour Combat, Emmanuel d'Astier de la Vigerie pour Libration-Sud) avec lesquels les discussions sont le plus souvent vives lorsqu'il s'agit de les faire participer au CGE.

Sur la demande de Jean Moulin, Closon repart Londres en mai 1943 ; il lui confie un rapport adress au gnral de Gaulle dans lequel Jean Moulin fait tat de la situation en France occupe et des tensions avec les mouvements. En septembre 1943, aprs un voyage Alger en compagnie de de Gaulle, une seconde mission le renvoie en France. Charg de la prparation de la Libration et de la nomination des futurs prfets, Francis-Louis Closon (alias " Vincent ") met en place clandestinement les Comits dpartementaux de Libration. Prsents dans chaque dpartement, les CDL ont pour rle d'encadrer la prise de pouvoir, l'puration et la transition de la priode de la Libration afin de permettre un retour rapide la lgalit rpublicaine. Ces CDL doivent reprsenter toutes les tendances politiques de la Rsistance, afin d'tablir un quilibre entre les mouvements de Rsistance et les partis politiques traditionnels. Aux mois d'octobre et de novembre 1943, Closon se dplace dans de nombreuses villes (Dijon, Lille, Rouen, Toulouse, Avignon et Marseille) pour participer la formation et l'installation des CDL.

En avril 1944, il retourne de nouveau Londres, en compagnie, crira-t-il plus tard, d'un petit chat noir pour ses enfants ; il rejoint ensuite Alger o sige le Comit Franais de Libration Nationale. Aprs le dbarquement des Allis en Normandie, le 6 juin 1944, il repart pour une troisime fois en mission en France, Lille pour prendre, avant la Libration du territoire, ses fonctions de Commissaire rgional de la Rpublique. Ce dernier voyage sera plus difficile : aprs un long dtour par la Corse, Alger puis l'Italie, Closon rejoint Paris juste avant la libration de la capitale. Participant la libration de Paris, Closon fait partie de ceux qui entoureront le gnral de Gaulle lors de la descente des Champs-Elyses. Nomm en septembre 1944 Commissaire rgional de la Rpublique pour le Nord et le Pas-de-Calais, il s'efforce de rtablir la lgalit rpublicaine et l'autorit de l'Etat, en contrlant la rpression de la collaboration et l'puration judiciaire, en permettant le maintien de l'ordre et en organisant aussi le ravitaillement. En 1946, il devient directeur de l'Institut national de la statistique et des tudes conomiques (INSEE). Auteur de nombreux livres de souvenir, dont le plus riche est peut-tre Le temps des passions, Francis-Louis Closon est dcd Paris en 1998.

Bibliographie

CREMIEUX-BRILHAC (Jean-Louis), La France libre, Paris, Gallimard, 1996, 969 pages.
CLOSON (Francis-Louis), Le Temps des passions, Paris, Presses de la cit, 1974, 252 pages.
CLOSON (Francis-Louis), Commissaire de la Rpublique du gnral de Gaulle. Lille, septembre 1944 - mars 1946, Paris, Julliard, 1980, 222 pages.
CORDIER (Daniel), Jean Moulin. La Rpublique des catacombes, Gallimard, 1999, 999 pages.
FOULON (Charles-Louis), Le pouvoir en province la libration, Paris, Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1975, 301 pages.
MURACCIOLE (Jean-Franois), Histoire de la Rsistance en France, Paris, PUF (Que sais-je ?), 1993, 127 pages.

Sites Internet

Biographie propose par le Muse de l'Ordre de la Libration
http://www.ordredelaliberation.fr/fr_compagnon/221.html

Fondation de la Rsistance, tous droits rservs