Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Chronique d'un pilote ordinaire .


Paul-Henry Chombart de Lauwe
Paris, Edition Editions du Flin, 2007, 220 pages

 

C'est un beau rcit autobiographique qui vient de paratre aux  Editions du Flin : " Chronique d'un pilote ordinaire : Qui avons-nous sauv ? Qui avons-nous tu ? ", rcit o se retrouvent la fois l'action et les rflexions de l'auteur Paul-Henry Chombart de Lauwe. Son pouse Marie-Jos, aujourd'hui Prsidente de la Fondation pour la Mmoire de la Dportation, a prfac de fort belle manire le livre de celui dont elle a partag les engagements humanistes et les valeurs fondatrices de la Rsistance pendant cinquante ans. 

Paul-Henry n en 1913, tudiant aux Beaux-Arts, fut l'un des lves de Marcel Mauss " le pre de l'ethnologie franaise ", passionn d'aviation et pilote mrite, il effectue 22 ans une premire mission au Nord Cameroun. La guerre va contrarier ses projets et lui ouvrir la fois une priode de dchirements - la dbcle de 1940 - et d'esprances - Uriage, la Rsistance et les combats pour la Libration. C'est entre 1939 et 1945 que Paul-Henry rdige au prsent des notes, objet du livre qui vient de paratre, notes qui sont le rcit au quotidien de son itinraire d'Uriage vers Espagne, des coles de pilotage la vie dans un groupe de chasse et qui traduisent  l'inquitude de cet humaniste sur l'avenir de la France et du monde, au regard des drames engendrs par  le nazisme, dont il avait pris connaissance en Allemagne avant la guerre. 

Dans la premire partie du livre, Paul-Henry  voque son sjour l'Ecole de cadres d'Uriage, ses rencontres avec des hommes d'exception comme Pierre de Sgonzac, Emmanuel Mounier, l'abb Naurois, Paul Delouvrier, ... et bien sr Hubert Beuve-Mery. Au cours de son passage dans ce " lieu de rflexion ", o il met au point des questionnaires d'enqute sociale, comme toute une gnration il restera marqu par "Uriage ", par le mouvement de pense rencontr et l'idal commun qui tait aussi celui de ses compagnons. Cherchant un moyen d'action plus direct, il franchit les Pyrnes  par une filire basque et espagnole et grce la solidarit chappe, avec son compagnon, aux prisons franquistes. Par Madrid avec l'aide des services secrets anglais il arrive enfin en Afrique du Nord Alger. C'est, pour le moins perplexe, qu'il sort d'une entrevue avec Giraud, avant de rejoindre le centre d'entranement des pilotes de chasse de Talda au Maroc,  impatient de  " devenir un pilote oprationnel pour le combat ". Tomb sous le charme de ce pays, de ses coutumes, de ses paysages, et de ses hommes trs vite " le Rsistant - humaniste Paul-Henry " y peroit les contradictions de la prsence coloniale franaise. A l'heure o les Franais dbarquent en Corse, il va parfaire son entranement dans les dserts amricains, puis en Angleterre avant de rejoindre Alger pour se battre pour la Libration de la France, au sein d'une escadrille  quipe des  fameux " Spitfire ". Dans la seconde partie de son livre de souvenirs, c'est la vie d'un groupe de chasse que le lieutenant, puis le capitaine  Chombart de Lauwe relate : ses premires missions de guerre, ses patrouilles, ses vols de jour et de nuit, le dvouement des mcaniciens avec leur " dbrouillardise la franaise " et leur comptence rassurante pour les pilotes. Ce sont 175 missions de guerre que Paul-Henry accomplira au-dessus de la Corse, dans le ciel de l'Italie, puis en France au-dessus de la Bourgogne, des plaines d'Alsace et enfin aux cts des Allis dans le ciel allemand.

Rcit original et passionnant o il est moins question de grands exploits que de la vie au quotidien du Rsistant, du pilote, de ses multiples rencontres, de ses  rflexions et des interrogations de ce futur grand sociologue.

1945 c'est une Europe en ruine et une France exsangue que l'on  dcouvre du ciel: "  Qui avons-nous sauv ? qui avons-nous tu ?...Qu'avons-nous gagn ? et qu'avons-nous perdu ?... quel prix ?...sauront-nous construire la paix ?...voulons-nous crer ?... "  A ces interrogations c'est une belle rponse que nous offre cette grande figure morale dont le parcours aprs la guerre tmoigne : " Des mots encore ? Non si nous savons ce que nous refusons et ce que nous voulons construire avec d'autres hommes "  

Jean Novosseloff