Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Chemin Faisant, volume 1 : Vers la Rsistance. Du lyce Dfense de la France


Robert SALMON
Paris, Edition LBM (Little Big Man), 2004

Dans ce premier volume, Robert Salmon raconte son parcours, depuis lcolier en  costume col marin  du Parc Monceau, jusquau rsistant, lun des fondateurs du journal le plus diffus de la Rsistance Dfense de la France. Issu dune famille aise et bourgeoise, qui connu la fin des annes 20 un revers de fortune, il dcrit non sans motion et nostalgie quelques scnes de son enfance dans le beau quartier de la plaine Monceau, des vacances heureuses Biarritz, et des sjours dans la maison provinciale des grands-parents. Juillet 1935, quand monte lhorreur en Allemagne, adolescent, il entre lhypokhgne du lyce Louis de Grand Paris o la rencontre avec quelques prestigieux professeurs de philo le marqueront : il en retrouvera certains dont Albert Bayet dans la Rsistance. Mobilis, il fait la campagne de 40 comme aspirant sur la ligne Maginot o il est fait prisonnier, svade et se retrouve Paris  frustr de la bataille, de la gloire, de la mort , comme nombre de jeunes gens exasprs par la situation. Cest la Sorbonne quil se lie avec Philippe Viannay : deux hommes complmentaires  je pensais clair et il agissait fort , crit Robert Salmon. Avec Marcel Lebon ils vont crer Dfense de la France dont le titre que Salmon propose, est la fois  un acte et un programme . Entre ces trois hommes, si leur refus de loccupant est identique, leur vision vis vis du Marchal est diffrente. Viannay croit  au Ptain-bouclier, dfenseur des Franais , Lebon est plus circonspect,  moi franchement sceptique  rsume Robert Salmon, qui affirme qu lt 40,  nous pensions, lui -de Gaulle- et moi la mme chose  : lAngleterre tiendrait, lAmrique viendrait son secours et les nazis, iraient se perdre dans les plaines russes,  Alors ce serait fini, il suffirait dattendre . Le premier numro du journal est tir 5 000 exemplaires et le premier ditorial  Ni Allemands, ni russes, ni anglais  sign Robert Tenaille (Robert Salmon), devient le slogan du journal. Le retour de Laval au pouvoir au printemps 42 ouvre dfinitivement les yeux de Viannay sur Ptain, et met fin la brouille surgie entre lui et Salmon, propos de la place accorder de Gaulle dans le journal. Lentre dans lquipe de Jurgensen et de la nice du gnral, Genevive de Gaulle, aide Robert Tenaille  gaulliser  Dfense de la France. Dbut 1943, 100 000 exemplaires distribus, le journal artisanal des dbuts est devenu une entreprise industrielle clandestine, laquelle sajoute un service de faux papiers et la mise en place de groupes daction. Pour Robert Salmon, ltape suivante est de structurer D.F., de donner un sens son combat, de le situer dans le paysage politique de la Rsistance, de le sortir de son isolement et de faire reconnatre son importance. Sigeant au Comit parisien de Libration, dans diverses commissions et enfin dans le Mouvement de Libration Nationale, il crit :  le vice politique sintroduisit furieusement en moi .

Homme de pense, la vie de rsistant quil mne, en permanence sur le qui-vive, ne lempche nullement de goter  aux eaux calmes de la rflexion  et dans un essai intitul Vers la Rvolution, de formuler non un programme mais une doctrine qui doit empcher dfinitivement  labdication de la responsabilit humaine . Plus concrtement il sattelle, avec Jurgensen la rdaction dun projet de constitution, dont Michel Debr sinspira largement pour llaboration de la constitution de la V Rpublique. Tout au long des souvenirs et des rencontres quil rapporte, parsemes danecdotes, que de merveilleux et sensibles portraits trace t-il dHlne Viannay, Charlotte Nadel et de Jacqueline Pardon adeptes de la premire heure, de Pia, de Serreulles, de Tollet, de Bourdet, de Villon.etc. et aussi de ceux qui ne virent pas la Libration, comme Brossolette, Bingen et bien dautres. Enfin, aprs les preuves et les sacrifices, les deux fondateurs de Dfense de la France connaissent la joie de vivre le  rve quil prparait depuis des mois  : celui de la Libration. Au journal, au C.P.L. et au M.L.N., pendant les journes daot 44 de la Libration de Paris, Robert Salmon est partout.

Le journal reparat le 21 aot, avec un dito sign Robert Tenaille, intitul :  La libert reconquise , il est vendu 20 francs, au nez et la barbe de Allemands !!.

Pour Robert Salmon une nouvelle et triple existence commence : celle du journaliste qui va lancer France-Soir, qui sera le plus important journal d'information de cette poque, avec dune brillante quipe de journalistes professionnels autour de Pierre Lazareff, celle du militant politique, un peu candide, vite du par lgosme des uns, et repoussant les avances politiciennes des autres, et celle enfin dun homme public de premier plan, doubl dun humaniste fourmillant dides gnreuses pour son pays.

Ce nouveau livre devrait prendre une place de choix, parmi tous ceux crits sur la Rsistance. A la vrit, il manquait le tmoignage de cet homme de grande culture, rsistant discret et donc un peu oubli, dont la vie, comme lcrit Stphane Hessel dans sa prface, fut extrmement riche. Riche en expriences trs diverses dont chacune a nourri sa rflexion .

Jean Novosseloff

Fondation de la Rsistance . Droits rservs