Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Autour d'une photographie

Si de nombreux vnements militaires et civils de la Seconde Guerre mondiale ont t largement couverts par les photographes professionnels et amateurs, il existe trs peu de clichs authentiques pris durant la priode clandestine de la Rsistance franaise.

De par la nature secrte de leur activit et pour des questions videntes de scurit, les rsistants ne souhaitaient pas s'encombrer de photographies qui auraient pu devenir autant de preuves compromettantes en cas d'arrestation.

Cependant, aussi rares soient-ils ces documents existent.
Leurs origines sont trs diverses. Il peut s'agir :
  • de photographies reprsentant l'arrestation ou excution de rsistants rcupres sur des prisonniers allemands ou tires en double par des photographes qui ces travaux avaient t confis ( voir dans cette rubrique l'historique de la clbre photo dite du " fusill souriant ")
  • de clichs pris clandestinement par des photographes professionnels (voir ci-dessous la manifestation de Romans)
  • de vues prises par des amateurs souvent rsistants eux-mmes

Le point commun de tous ces clichs aux origines et motivations si varies est leur raret. D'o leur reprise dans de nombreuses publications, souvent assortie d'informations approximatives sur leur origine ou sur le sens de l'vnement dcrit...
Inversement au moment de la Libration les photographes professionnels (notamment ceux des diffrents services photographiques des armes allies) vont suivre le sillage des units combattantes et les reportages sur la Rsistance vont se multiplier. Ils raliseront, par ailleurs, de nombreuses photographies de reconstitution pour combler l'absence de document d'poque (impression et diffusion de la presse clandestine, sabotage de voie ferres ...).

Dans cette rubrique, nous tentons d'apporter le maximum de prcisions sur ces clichs si prcieux en faisant appel aux tmoignages de leurs auteurs et des acteurs figurant sur ceux-ci, aux avis d'iconographes, mais aussi tous les internautes dont les informations pourront complter nos historiques.

Rechercher :




Photographie n1. Septembre 1944, dans le Morvan (Nivre). Coll. Hubert Cloix.
Lhistoire de la photographie du groupe PIAT du maquis Bernard dans le Morvan daprs les souvenirs dHubert Cloix.
Frantz Malassis

Photographie n°1 Septembre 1944, dans le Morvan (Nièvre).À côté des armes individuelles communément parachutées (pistolet-mitrailleur Sten MKII, fusil Lee Enfield n°4), ce groupe de maquisards du maquis Bernard  est doté, chose exceptionnelle, d'une arme antichar anglaise (un PIAT ),  qui lui offre un atout non négligeable lors de l'attaque de convois allemands.                 ...

Lire le commentaire complet


Photographie prise clandestinement par M. Roger Clapier
Photographies de la manifestation patriotique du 28 mars 1941 Marseille
Frantz MALASSIS

Le 25 mars 1941, la Yougoslavie contrainte et forcée signe le pacte tripartite et rejoins l'Axe. Deux jours plus tard, un coup d'état militaire renverse la situation, le régent Paul est remplacé par le jeune Pierre II et  le général Simovitch se voit confier le gouvernement favorable aux intérêts alliés. Le 28, dans tout le pays des manifestations hostiles aux Allemands et aux Italiens se multiplient. En signe de soutien au ...

Lire le commentaire complet

Photographie de la manifestation du 10 mars 1943 Romans-sur-Isre (Drme)
Alain COUSTAURY

Le 16 février 1943, le Service du Travail Obligatoire est instauré en France. Rapidement des manifestations de protestation organisées par la Résistance vont avoir lieu (prise de parole dans les gares, obstruction des voies lors du départ des trains de requis...). Seule une de ces manifestations a fait l'objet de prise de vues, celle de Romans-sur-Isère. À la Libération, ces clichés largement diffusés vont devenir les symboles ...

Lire le commentaire complet


Roger Lefvre
La photographie du buste de Marianne sur la place Edgar Quinet Bourg-en-Bresse.
Frantz MALASSIS

Dans l'article «  Questions autour des traces photographiques de la commémoration du 11 novembre 1943 à Bourg-en-Bresse  » (cf. La Lettre n°58 de septembre 2009, p. 9), nous avancions plusieurs hypothèses quant à l'origine et à l'usage des deux clichés très dissemblables décrivant cet événement et nous le concluions par un appel aux lecteurs. Appel qui n'est pas resté lettre morte ...

Lire le commentaire complet


Roger Lefvre
Questions autour des traces photographiques de la commmoration du 11 novembre 1943 Bourg-en-Bresse.
Frantz MALASSIS

Immédiatement après la défaite de 1940, en zone Occupée, parmi les toutes premières mesures édictées par l'occupant, figure l'interdiction de célébrer le 14 juillet 1940. Les nazis manifestèrent ainsi leur volonté d'anéantir toute référence à la Révolution française en s'attaquant à l'un de ses principaux symboles. Déjà en 1933, Joseph Goebbels écrit ...

Lire le commentaire complet

Photographie du "fusill souriant"
Elizabeth PASTWA

S'il existe plusieurs photographies représentant l'exécution de résistants français (1), celle dite du " fusillé souriant " reste la plus marquante et la plus connue et ce pour plusieurs raisons. L'attitude même du supplicié, bravant par son large sourire le peloton d'exécution allemand prêt à faire feu, renvoyait l'image d'une France héroïque préférant la mort à l'oppression nazie et, ne pouvait ...

Lire le commentaire complet


Cest ce jour lune des trois seules photographies qui existent dune excution au Mont-Valrien. Selon Serge Klarsfeld, les condamns photographis seraient Celestino Alfonso, Wolf Josef Boczor, Emeric Glasz et Marcel Rajman.
Photographie de lexcution au Mont-Valrien de membres du groupe Manouchian.
Frantz Malassis

  En 1944, Clemens Rüther, sous-officier de la Feldgendarmerie , catholique et  antinazi, est affecté au fort de Nogent-sur-Marne. Chargé de la sécurité du tribunal militaire allemand, il surveille le procès le plus médiatisé de l'Occupation, notamment par l'« l'Affiche rouge », celui du groupe dirigé par Missak Manouchian, l'une des composantes des Francs-tireurs et partisans de la Main-d'Oeuvre immigrée ...

Lire le commentaire complet

Photographies de Jean Moulin face l'ennemi
Christine LEVISSE-TOUZE

Tout le monde connaît le célèbre cliché de Jean Moulin le statufiant en archétype du soldat de l' " armée des ombres " coiffé de son feutre au bord rabattu pour rester incognito et échapper à toute poursuite. Pourtant elle date d'avant guerre! Tout aussi connues sont les photographies de Jean Moulin prises à Chartres en juillet 1940 dont l'une en " compagnie " du Feld Kommandant de Chartres. Ces clichés ...

Lire le commentaire complet

La clbre photographie des maquisards de Boussoulet autour de leur instructeur
Albert ORIOL-MALOIRE et Frantz MALASSIS

  Ce célèbre cliché (1) , extrait d'un reportage sur le maquis de Boussoulet, a été réalisé en janvier-février 1944, par un photographe salarié (resté anonyme à ce jour) de l'agence Keystone. Il représente le groupe initial, originaire majoritairement de la Loire, autour de son instructeur l'aspirant Albert Oriol, devant la Maison de l'Assemblée (ancien lieu de culte des protestants) à Boussoulet ...

Lire le commentaire complet

Photographie de la jeune rsistante arme de Chartres
Frantz MALASSIS

Très souvent reproduite dans de nombreux ouvrages consacrés à la Résistance, la photographie de cette jeune combattante prise à l'occasion de la venue du général de Gaulle à Chartres est devenue un symbole de l'engagement des femmes dans la Résistance (1) .Alors même que la participation des femmes à la lutte armée était très minoritaire, la très large diffusion de ce cliché va contribuer ...

Lire le commentaire complet