Rechercher dans le site :
ActualitésLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Ciné-Histoire

Actualité, Ven 30 août 2013

 

Le mardi 10 septembre à 14 h, Ciné- Histoire propose en avant-première deux épisodes de la série « Un Village français », l'année 1943 pour débuter un cycle sur la manière dont l'histoire est traitée au cinéma.

Cette projection exceptionnelle, en présence de l'historien Jean-Pierre Azéma,  aura lieu à l'Auditorium de l'Hôtel de Ville de Paris, 5 rue Lobau  75004  (métro « Hôtel de Ville »)

Entrée libre réservée en priorité aux  adhérents de Ciné Histoire dans la mesure des places disponibles :

Réservation indispensable : nicoledorra@gmail.com

  

« Un Village français »

Série télévisée crée par F. Krivine, P. Triboit, E. Dauce

Réalisation J.M. Brondolo, Conseiller historique J.P. Azéma

  

Cette série à grand succès crée en 2009, ambitionne de faire découvrir une version nuancée, humaine, et authentique, de ce que furent la vraie vie et la pensée des Français pendant la période trouble de 1939 à 1945. Elle traite année par année la vie des habitants d'une petite ville du Jura pendant l'occupation allemande, que ces hommes et ces femmes soient dans l'engagement, ou dans le doute. Cette année sera centrée sur l'année 1943, année charnière. A l'est, Stalingrad, puis Koursk, marquent le début d'un espoir pour les Français. Mais Laval, par la loi du 16 février 1943, institue le Travail obligatoire ou STO « tous les Français de sexe masculin nés en 20, 21, 22, seront astreints à un service de travail de deux ans en Allemagne ».Ceci fut une sorte d'électrochoc, car ce n'étaient pas seulement les ouvriers qui étaient visés comme pour la Relève, mais toutes les professions, toutes les classes sociales. Nombreux se dérobèrent, cachés chez des parents ou dans des fermes. Le comité d'Action contre la Déportation créé en juillet 1943  par les Mouvements Unis de Résistance, s'emploie à recruter des réfractaires et à les encadrer dans des régions boisées et montagneuses. C'est la naissance des premiers maquis.