Rechercher dans le site :
ActualitsLettre d'informationContactPlan du siteSummaryMarquer cette page

Exposition du muse de la Rsistance Nationale Champigny.


Lieu : Champigny sur Marne
Date : jusqu'au 31 aout 2007.

EXPOSITION
REGARDS SUR LA GUERRE D'ESPAGNE
PARCOURS DANS LES COLLECTIONS DU MUSEE DE LA RESISTANCE NATIONALE
au Muse de la Rsistance nationale Champigny-sur Marne - 88 avenue Marx Dormoy -
jusqu'au 31 aot 2007

Cette exposition donne voir un ensemble exceptionnel de documents et d'archives issus des collections du Muse de la Rsistance nationale relatifs la guerre civile espagnole (photos, imprims, tracts, magazines, affiches, brochures, etc). Cette exposition permet de raliser l'ampleur et l'originalit des formes par lesquelles s'exprimrent les solidarits du peuple de France envers la Rpublique espagnole agresse par les nationalistes .

Pourquoi une telle exposition ?
Les collections du muse sont riches en tmoignages dposs par des Franais et des trangers qui, ds l'attaque de la Rpublique espagnole se portent volontaires pour sa dfense. Issus de tous les milieux socio-professionnels, reprsentant un large ventail de sensibilits politiques et confessionnelles, ils s'engagent aux cts des Espagnols sur tous les fronts (militaire, culturel, politique et conomique). Rests en France, ils mobilisent dans la socit un formidable lan de solidarit envers la rpublique-soeur agresse. Pour tous, cet engagement marque l'entre en rsistance au fascisme et au nazisme. C'est un prlude aux combats qu'ils poursuivent naturellement au sein de la Rsistance franaise durant les quatre annes de trahison et d'occupation de la France.
Regards, un clin d'oeil ? Le magazine Regards nat en janvier 1932 l'initiative du PCF. Il est l'un des premiers magazines photos, aprs Vu et Voil. Gide, Barbusse, Gorki, Malraux font partie de son comit directeur. Georges Sadoul puis Lon Moussinac en assument la direction, tandis que Pierre Unik en est rdacteur en chef et que le peintre douard Pignon ralise sa mise en page. Bimensuel en 1932, Regards devient hebdomadaire en 1934. Jusqu'en septembre 1939, il participe aux batailles de l'antifascisme, faisant de la photographie une arme politique, avec le concours de Willy Ronis, Robert Capa, John Heartfield et Henri Cartier-Bresson. Pour ce magazine, l'enjeu du combat entre la dmocratie et le totalitarisme est saisi avec intensit et sensibilit par les pionniers du photojournalisme. Robert Capa, Gerda Taro, Chim, Henri Cartier-Bresson... autant de regards qui, croisant ceux des combattants de la libert, donnent voir cette guerre comme un prologue de la Rsistance franaise laquelle tant de rpublicains espagnols en exil donnrent me et vigueur